Avoir des Parents éveillés

 

Les noms des catégories des enfants de l’éveil spirituel  sont établis selon la couleur de l’aura qu’ils émettent.

L’aura étant le champ énergétique magnétique constitué des corps subtils de chaque individu, c’est par l’influence énergétique que l’on va être prédisposé pour telle ou telle “mission d’âme”.

Les parents  éveilleurs ont de fortes chance d’avoir des enfants, eux mêmes éveilleurs mais, en général, pas de la même catégorie (pour faire travailler la famille également). Il y a trois générations d’indigos depuis les années 40 et la dernière vague dans les années quatre-vingt. Puis les enfants cristal, diamants, dorés et enfin arc-en-ciel. Ce sont des vagues et des enfants indigos naissent encore, même si la dernière vague était  dans les années quatre vingt, mais c’est plus aléatoires.

Les générations par vague, apparaissent selon les besoins et les fréquences de la planète. Chaque catégorie, ayant des caractéristiques différentes, apporte des qualités d’éveil et de progression de l’humanité différente.

Le but étant d’harmoniser les champs de conscience de l’humanité et d’élever les fréquences vibratoires vers plus de lumière (tu appelles ça comme tu veux: amour inconditionnel, paix intérieure, sérénité, plénitude, béatitude, quintessence…).

Parents

Trouver sa place

Comme lorsqu’on naît on oublie nos incarnations précédentes, notre mission d’âme et nos principes d’incarnation, la vie nous les fait expérimenter par chaque instant de vie.

L’enfant de l’éveil spirituel, s’intéresse très tôt à sa dimension spirituelle. Dés le plus jeune âge, il pose des questions métaphysiques, allégoriques ou métaphoriques qui connectent la dimension du subtil: “où vont les nuages?”, “comment parle un lapin”, “pourquoi les gens sont méchants”…

Il peut établir une communication avec les mondes subtils par des histoires inventées, jeux imaginaires, ami imaginaire, supports, peurs particulières, la recherche permanente de lumière ou d’aveuglement à la lumière, des noms inventés, des impressions de ressemblances (humain/ animaux ou végétaux), refuser de manger des animaux…

La socialisation va être le terrain le plus glissant. S’intéressant à des choses “différentes”, il peut se sentir à part ou trouve inconcevables les règles et les structures préétablis. C’est ainsi, que l’on a diagnostiqué beaucoup d’enfants éveilleurs d’hyper-actifs ou avec des troubles de la sphère autistique. En ce moment, le terme à la mode c’est “bi-polaire”!

Dés qu’un enfant ou un adulte ne rentre pas dans le moule, il est souvent indexé “hors-norme” et comme les enfants de l’éveil spirituel ont des capacités extra-sensorielles, ils sont vite stigmatisés “hors-norme”.

Je ne dis pas que tous les enfants diagnostiqués selon une pathologie psychique ou psychologique sont des enfants éveilleurs, mais si la société et la médecine psychiatrique prenait en compte la spiritualité, peut être qu’il y aurait moins de personnes “malades”.

Pour trouver sa place, cela commence à la maison.

Des solutions efficaces

 Malheureusement, l’école n’est pas encore ouverte à tout cela. Les principes de l’éducation nationale ne sont certainement pas prêts de changer.

Lorsqu’on reconnaît son enfant comme éveilleur, il faut communiquer. Lui expliquait qu’il n’est pas ni bizarre, ni hors norme, ni malade, et que beaucoup d’enfants sont comme lui.

On peut se rapprocher d’associations spirituelles pour établir des rencontres et parler entre parents pour trouver des solutions ensemble.

Également, lire des livres, comme ceux que je te mets en bas de la page, pour se documenter, afin de mieux appréhender les caractéristiques de chacun et y trouver les solutions à mettre soi même en place.

Aussi, on peut  utiliser des compléments naturels comme les fleurs de Bach pour pallier à l’hypersensibilité et rencontrer des thérapeutes énergétiques, qui par le biais de massages ou de consultations d’harmonisation, permettront de retrouver un alignement, pour mieux vivre dans la réalité

On peut faire du yoga, du pilate, du qi kong, de la sophrologie ou tai chi pour travailler son ancrage et équilibrer ses énergies vers l’alignement.

Toutes pratiques sportives et artistiques permettront de focaliser l’attention, le langage du corps, l’ancrage et la concentration pour mieux saisir la réalité et l’instant présent. Trouver quelle émotion l’enfant veut ressentir pour se sentir “vivant” (joie, amour, paix…) et faire une action par jour en ce sens. C’est le principe d’un kiff par jour mais version un “sensoriel” par jour.

Jouer, lire des histoires et le laisser exprimer ce qu’il réprime par des supports.

Faire de sa différence un avantage, ce n’est pas un handicap mais une chance de saisir la magie de la vie. Si tu souhaites des idées de jeux qui vont aider les enfants de l’éveil spirituelc’est ici.

Trouver sa voie

Sa vie sera son parcours initiatique.

Chaque expérimentation, chaque choix feront appel à ses ressources intérieures.

Le laisser choisir par intention de coeur et non par volonté d’esprit pour “entrer dans le moule”. Un enfant de l’éveil spirituel est encore plus intuitif, il sait au fond de lui ce dont il a besoin et ce pour quoi il est fait.

Quelque soit le métier qu’il exercera ce sera pour éveiller les consciences.

Il n’a pas besoin d’un métier mais d’une fonction d’utilité…

Ne pas essayer de faire comme tout le monde mais de s’inventer soi même.

Élargir la liste de ses loisirs et ses passions au lieu des responsabilités et obligations.

joie des parents

 Les livres à consulter

Il y a pléthore de littérature sur le sujet en accès libre sur Internet ou sur des livres spécifiques.

Après en avoir lu plusieurs, ce qui m’a dérangé le plus c’est la tournure New Age du concept avec “enfant spéciaux”, “enfant lumière” qui place l’enfant dans des catégories de fréquences et de hiérarchie de puissance et donc d’action.

Selon moi, la vie n’étant pas de vivre dans une utopie, (qui sert plus à flatter l’ego spirituel de celui qui se sent “élu” ) mais de vivre dans la matière et la réalité, mon choix s’est arrêté sur deux livres. Dans ces deux livres, les enfants de l’éveil spirituel ne sont pas perçus comme les nouveaux Jésus mais comme des enfants hypersensibles qui ont des difficulté à s’insérer dans la société mal préparée à cela.

Tu peux acheter ces livres sur Amazon ou sur n’importe quel site internet, en passant par la plateforme IGRAAL (gratuite). Ainsi, tu récupères un pourcentage en euro, de chaque achat sur internet. C’est un principe gagnant-gagnant où tu récupères de l’argent de tes propres achats.

Je t’invite à créer ton compte gratuit ici et à l’utiliser à chaque fois que tu veux acheter sur Internet. À la fin de l’année, tu auras un petit pécule pour te faire plaisir…Ça ne te coûte rien et tu as tout à gagner, surtout si comme moi, tu fais tes soldes et tes achats sur internet.

Les deux livres, portant sur les enfants de l’éveil spirituel, sont: 

  • les enfants de la Terre d’Emeraude: indigo, cristal, arc-enciel et doré de Liliane Bassannetti aux éditions Elixir
  • être indigo sans avoir le blues de Joëlle Chautens, aux éditions Favre

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site de Francesca : https://prendresoindenosenfantsquantiques.wordpress.com/

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :