La manifestation de l’Ange de l’amour

 

ange cielLa plupart d’entre nous rêvent de rencontrer l’énergie de l’amour et de vivre avec elle dans son quotidien.

Mais connaissons-nous vraiment cette vertu sublime ? Sommes-nous prêts à nous approcher d’elle avec une attitude juste et à créer dans nos vies les conditions de sa manifestation ?

En janvier 2018, dans le cadre de la célébration du grand Archange Gabriel – perpétuée par la Tradition Essénienne contemporaine – l’ange de l’amour s’est approché de tous les participants présents pour transformer leurs vies, élever leur taux vibratoire et les préparer à cheminer vers lui. Il a délivré un message et un enseignement surprenants, inimaginables, qui s’adressent à tout chercheur de vérité et vont à l’encontre de toutes les idées reçues sur l’amour.

La manifestation de l’Ange de l’amour n’est pas le fruit du hasard. Elle est la résultante d’un travail accompli depuis de nombreuses années dans le cadre d’une tradition vivante, celle des Enfants de la Lumière, dont l’origine remonte à Énoch. Cet évènement a été rendu possible par l’existence de la Ronde des Archanges, de la Nation Essénienne et de leur évolution graduelle depuis 2003.

ANGE ANIME0

L’ancrage de la Nation Essénienne sur la Terre 

La Nation Essénienne n’est pas une création d’hommes. Elle découle de la volonté d’un monde supérieur. Dieu est la Vie qui se renouvelle sans cesse et Il a une volonté précise pour cette époque particulière que traversent l’humanité et la Terre. Il a décidé de s’adresser à l’humanité et aux peuples de la Mère (les minéraux, les végétaux, les animaux, les hommes) en créant un nouveau courant, un nouvel organe de manifestation qui doit prendre la forme d’une nouvelle façon d’être au monde.

Par l’alliance renouvelée avec l’intelligence originelle, ce sont les 4 grands Archanges : Michaël, le feu ; Gabriel, l’eau ; Raphaël, l’air ; Ouriel, la terre de Lumière, qui ont pu s’approcher du peuple essénien et transmettre leur enseignement. Par la science des célébrations de la Ronde des Archanges, ils ont offert des paroles vivantes de sagesse, qui sont devenues les « Évangiles esséniens », qui eux-mêmes ont été regroupés pour former « la Bible du Nouveau Commencement ». Dans leurs psaumes, les Archanges ont donné des directives très précises pour les honorer, et donc pour honorer le Père et la Mère : Dieu.

A propos de la Ronde des Archanges

Ce sont des moments très particuliers, intenses. Les Esséniens qui s’approchent des célébrations de la Ronde des Archanges sont heureux, emplis, rassasiés et se sentent dans l’énergie, la force et l’enthousiasme d’honorer un monde supérieur. En effet, c’est une porte sacrée qui ouvre un chemin authentique vers le monde divin. C’est un miracle d’être parvenus à ouvrir une telle porte dans notre époque troublée. C’est merveilleux de voir que, par cette force collective, la Ronde des Archanges prend de l’ampleur au point de permettre aux Anges de se manifester et de nous enseigner. C’est une véritable ouverture vers une destination voulue par Dieu.

Au sujet de la manifestation d’un Ange

Contrairement à certaines idées reçues, les Anges ne sont pas de ce monde. Ils ne sont pas au service des hommes. Les Anges sont les vertus, les belles forces de Dieu, éternelles, immortelles, comme la sagesse, l’amour ou l’équilibre.

ANGE ANIME

Même s’ils sont fortement présents depuis la naissance de la Nation Essénienne dans l’Enseignement et les cérémonies sacrées, aucun d’entre eux ne s’était jusqu’alors approché de notre assemblée au point que nous puissions ressentir physiquement sa présence. En effet, ces êtres ne s’approchent pas des hommes, en raison de leur comportement instable et de leur mauvaise éducation. Comme le souligne souvent notre guide, Olivier Manitara, les hommes ne sont pas dignes de confiance du point de vue d’un monde supérieur. Leurs œuvres, emplies de contre-vertus, parlent d’elles-mêmes. Or la Lumière ne pactise pas avec les ténèbres, qui n’ont pas leur place à l’endroit où elle se manifeste.

Il est évident qu’un évènement comme celui-ci n’arrive jamais par hasard. Il est le fruit d’une science non révélée, d’une concordance de faits, d’influences, d’atmosphères qui conduisent au résultat vécu.

Vivre la manifestation de l’Ange de l’amour, c’est être en présence de Dieu. Seul un Ange, messager de Dieu, être de Lumière, peut venir éclairer et ouvrir les portes d’une perception supérieure qui libère. C’est ce que nous avons vécu durant le séminaire de notre Père Gabriel. Nous avons appelé l’Ange de l’amour et il nous a répondu. Voici l’historique de l’évènement.

Le déroulement de la cérémonie

Comme le plus souvent lors des cérémonies esséniennes, l’ambiance est feutrée, tamisée, ce qui appelle à l’intimité, au recueillement. Tous les participants sont en place et l’assemblée se prépare à vivre un moment de grâce. (…)

Au centre de la pièce se dresse l’autel à l’Ange de l’amour. Des pierres, des végétaux et des bougies entourent une estrade ronde, recouverte d’un tissu bleu parsemé de pétales de fleurs. (…) Le tout est harmonieux, empli de beauté.

Autour de l’autel, 6 vestales danseuses se tiennent dans la droiture de leur être. Elles portent aux épaules un tissu rose, couleur symbole de l’amour, qui forme de part et d’autre des ailes d’Ange.

LES ANGES

La cérémonie débute. Tout en douceur, la mélodie du chant commence à emplir l’atmosphère. (…) À l’unisson, les danseuses mettent un genou au sol et, comme dans un ballet, commencent leurs mouvements. La chorégraphie est sublime, emplie de forces, de vertus. (…) C’est à présent au tour d’une vestale porteuse de l’Ange de l’amour de s’avancer et de lire le psaume 24 de l’Archange Gabriel. Pendant sa lecture, les danseuses font un mouvement de bénédiction. C’est d’une pure beauté, c’est absolument splendide ! Nos cœurs, nos âmes tressaillent devant cette splendeur. Il règne une ambiance de feu et de Lumière. Toute la salle est emplie par une grandeur venue d’un autre monde qui est tellement vivante qu’elle est presque palpable.

Pendant ce temps, Olivier Manitara fait son entrée. Il se dirige vers son siège pour s’asseoir, mais une force le pousse à abandonner cette idée. En moins d’une seconde, il se redresse. Il lève les bras et le visage vers le ciel, les yeux fermés, puis s’incline devant ce qui est plus grand que lui et revient dans la position de départ. (…) Nous restons dans la gratitude et dans le silence, un silence empli de vie, empli de présences sacrées…

C’est dans cette ambiance magique que débute la conférence de cette matinée du 13 janvier 2018. Notre pasteur souhaite partager avec nous un message de saint Jean. Nous ne le savons pas encore, mais la lecture de ce texte, dans cette atmosphère rendue sacrée par nos chants, nos mouvements et notre dévotion, va mettre en action des forces devant nos yeux…

La suite     par Olivier Manitara  dans le magazine Essentiel n°38

 Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site de Francesca : https://prendresoindenosenfantsquantiques.wordpress.com/

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :