REACTIVATION DE NOTRE MEMOIRE FOETALE

 

Interview exclusive de  Xavier Péron

M.E : Votre ouvrage s’intitule : « Tu ne peux pas presser la Déesse en lui donnant un coup de coude ». Pouvez-vous nous révéler ce que représente pour vous la Déesse et la signification profonde de ce titre ?

X.P : Pour les Maasaï, Dieu est Féminin. Ils l’appellent Enk’Aï, la Déesse-Mère. Il s’agit bien sûr du Grand Tout, mais qui s’incarne dans le Ciel qui, selon eux, est un immense Utérus Sacré. Chez eux, et je l’ai moi-même vécu, il n’y a guère d’angoisse de séparation, car, individuellement, nos cœurs sont nourris par Osotwa, un cordon ombilical relié au Ciel et à La Déesse. Ce qui active en permanence notre mémoire fœtale, notre harmonie à la source. Lorsqu’il pleut, ils disent : « Asha Enk’Aï », « Il pleut du liquide amniotique ! »

La signification du titre (les Maasaï renferment toute leur spiritualité dans des proverbes tels que celui-ci) est la suivante : la patience vient à bout de toutes les difficultés. C’est La Déesse Enk’Aï qui, à la naissance, donne à chaque âme incarnée, une mission à accomplir dans cette vie-ci. Elle seule sait ce qui est bon pour nous. Si nous laissons Enk’Aï nous guider, nous recevons d’Elle tout l’Amour dont nous avons besoin ; si nous La renions, notre égo-mental travaille pour lui-même et nous entraîne vers l’impatience, l’égoïsme radical, la compétition, le pouvoir et la peur.

M.E : Pouvez-vous nous en dire davantage sur la spiritualité maasaï et sur la manière dont elle a transformé votre regard sur la vie, votre manière d’être  au monde ?

X.P : La spiritualité maasaï m’a tout simplement montré comment la vie fonctionnait vraiment. Quand je parle de spiritualité, il ne s’agit ici de rien d’autre que de la vie, sans dogmes ni barrières d’aucune sorte. Où l’on fait corps avec le mouvement de la vie, en plein accord avec Ce-Qui-Est, dans la non-résistance et le moment Présent.

masaiLes Maasaï m’ont tout bonnement fait trouver la bonne manière pour la traverser. On est loin du cliché décrivant l’Afrique comme le « Continent des Ténèbres ». Ils m’ont fait ressentir et intégrer dans mon quotidien les grands principes de vie et d’Amour pour grandir pleinement en tant qu’être humain.

Chez eux, l’appréciation de la Vie, de ses critères, ainsi que les croyances propres à chacun ne sont pas codifiées. D’ailleurs, les expressions fluctuent au gré de la vie où tout change en permanence. A tel point que l’on ne trouve jamais une histoire maasaï qui soit la même pour tous, une version définitive de leur Histoire. En fait, la Réalité, selon eux, a la couleur du jour où elle est perçue ou célébrée. Ils ont, comme moi aujourd’hui, la certitude qu’il existe une Energie Supérieure, Enk’Aï, qui nous guide et nous protège en toutes circonstances. Chacun a rendez-vous avec son destin et il suffit de s’en remettre à Elle pour le découvrir et trouver le bonheur. La seule façon d’aimer durablement la vie est d’être en paix avec soi-même. Une perle de vérité que j’ai découverte en vivant parmi eux. C’est un chemin difficile mais ô combien gratifiant où l’on se retrouve nu sous le regard de la vie, sans arme et sans défense, mais avec la foi que quelque chose de plus grand que nous guide notre existence…

Pour en savoir plus : article complet dans le magazine Essentiel n°39

A l’heure où les peuples premiers disparaissent progressivement de la surface de la Terre, en se frottant à une civilisation qui dévore la nature et ses ressources, ce sont des patrimoines culturels et spirituels précieux qui sont anéantis. Pourtant, cette culture des « Anciens », cette sagesse millénaire proche de la Terre-Mère et emprunte de beauté, de respect et de dignité, aurait beaucoup à nous apprendre sur la manière d’être de vrais êtres humains.

Xavier Péron, écrivain, coach de vie, anthropologue politique et expert des peuples premiers est aujourd’hui devenu un transmetteur de leur Spiritualité, dans le but de la faire connaître du grand public mais aussi de redonner à celui-ci des clés simples, concrètes et utiles de développement personnel et d’harmonisation globale.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :