Lorsque la Prudence est une vertu

 

Du latin prudentia, de prodidere : prévoir, pourvoir. Qualité qui permet de détecter les dangers ou les fautes, qui fait connaître et pratiquer ce qui est convenable dans la conduite de la vie. La prudence s’efforce de discerner et de choisir le bien, le bon, l’utile. Elle diffère de la sagesse en raison de son petit côté calculateur. « Mettez votre confiance en Dieu et conservez votre poudre bien sèche » disait Cromwell à ses soldats. Elle est une sagesse utilitaire pour l’action, et la sagesse ne saurait s’ne passer.

D’après Aristote, la prudence serait la disposition qui permet de délibérer correctement sur ce qui est bon ou mauvais pour l’homme dans une situation déterminée en vue d’agir au mieux de ses intérêts.

OPTIMISME CHEZ FRANCESCA

Les détracteurs objectent qu’elle n’est ni la justice, ni l’amour. Et « quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part » ajoute le cardinal Mercier. Kant ne la considère pas non plus comme une vertu, mais « comme un amour de soi éclairé et habile ». Marivaux avait observé que les êtres bons sont souvent imprudents par excès de bonté, alors que les prudents sont rarement bons.

La prudence n’est pas une science, mais « elle en tient lieu là où la science fait défaut ». Les animaux disposent de l’instinct pour s’organiser, se diriger, éviter la souffrance, trouver le plaisir ; les hommes sages ont la prudence. Toutefois, elle n’est pas timidité, elle n’exclut pas le risque, elle sait le peser pour affronter le danger. L’idéal serait que l’amour motive notre action et que la prudence la guide. Face aux périls que les excès de la civilisation font courir à l’humanité, la prudence est une qualité nécessaire, même si elle dérange comme parfois l’écologie, ou les protections que le risque du sida impose à l’amour libre.

Si nous sommes ce que nous pensons, nous sommes aussi, beaucoup, ce que nous faisons. Comme s’il existait une correspondance profonde entre l’ordre du faire et ce qui s’inscrit au plus profond du psychisme. Et nous avons beaucoup aussi à « faire », pour nous apprendre à être et à approfondir le bonheur d’être.

La prudence, 1° vertu cardinale

L’homme prudent, qui s’engage pour tout ce qui est vraiment bon, s’efforce de mesurer toute chose, toute situation et toute son activité à l’aune du bien moral.

Il faut donc considérer comme prudent non pas – comme on le fait souvent – celui qui sait se débrouiller dans la vie et en tirer le plus grand avantage, mais plutôt celui qui sait construire sa vie en suivant la voix d’une droite conscience ainsi que les exigences de l’authentique morale.

Ainsi donc la Prudence est-elle la clef pour la réalisation de la tâche fondamentale que le Seigneur a confiée à chacun d’entre nous. Cette tâche, c’est la perfection même de l’homme.

prudence

Selon l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert

« Par rapport à soi, toute prudence étant pour arriver à une fin, il faut en chaque affaire nous proposer un but digne de notre soin. […] En se proposant une fin telle que nous l’avons dite, il est encore plus important d’examiner s’il est en notre pouvoir de l’atteindre. […] La troisième règle de prudence est appliquer à l’avenir l’expérience du passé ; rien ne ressemble plus à ce qui se fera que ce qui s’est déjà fait. […] Une quatrième maxime est d’apporter tellement à ce qu’on fait toute son application, qu’en même temps on reconnaisse qu’avec cela on se peut tromper […].

Les règles de prudence par rapport aux autres, sont principalement de ne s’entremettre des affaires d’autrui que le moins qu’il est possible, […] à moins qu’un devoir évident ne l’exige, ou que nous n’y soyons directement appelés par les intéressés. »

— L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, 1751.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer le site de Francesca https ://prendresoindenosenfantsquantiques.wordpress.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :