Lorsque la Miséricorde est une vertu

 

miséricordeDu latin misericodia : compassion ; composé de miserere (avoir pitié) et de cor (le cœur). Vertu qui pousse à pardonner ce qu’on aurait le droit de punir. Ce n’est pas l’oubli de l’offense ou de la faute, amis la cessation de la colère et de la haine, même légitimes. En ce sens, la miséricorde va plus loin que la justice puisqu’elle renonce à la punition, et même plus loin que la clémence, puisqu’elle suppose la réconciliation. Plus loin que l’indulgence, qui est superficielle, plus loin que la compassion, la pitié, la commisération, qui se laissent seulement fléchir par la souffrance du coupable, ou qui ont besoin pour aimer, du spectacle du malheur. Seul l’amour est supérieur à la miséricorde, et d’ailleurs il la contient.

La miséricorde est la vertu du pardon, et son secret, et sa vérité, dit A.Comte-Sponville. Elle n’abolit pas la faute mais la rancune ; non le souvenir mais la colère,  non le combat mais la haine. Elle n’est pas encore l’amour mais ce qui en tient lieu quand il est impossible, ou ce qui le prépare quand il serait prématuré.

La clé de la miséricorde c’est la compréhension des motivations d’autrui, la recherche des circonstances atténuantes. C’est pourquoi la miséricorde de Dieu est infinie, puisque sa connaissance est infinie. Toutefois, la miséricorde a une limite face au mal absolu. Mais c’est parce qu’il est incompréhensible.

vivre-de-la-miséricorde

La miséricorde est très proche de la pitié. « Tout l’essentiel de l’amour figure dans ce premier mouvement spontané et gratuit qui n’est jamais chose due, qui n’est la contrepartie de rien. Percée illégale au travers de l’impitoyable légalité… disait V.Jankélévitch. La miséricorde ne s’applique pas uniquement à un coupable, mais aussi aux pauvres, aux exclus, aux malheureux de toutes sortes et à un adversaire vaincu.

Pour Stan Rougier http://bibliothequecder.unblog.fr/search/Stan%20Rougier , la miséricorde, c’est notre cœur qui s’ouvre à la misère. Quand tu souffres, j’ai mal. Mon cœur se dresse devant la misère pour essayer de te protéger, te défendre, lutter contre ce qui t’écrase.

Comme dit le père Baudiquey, reprenant l’étymologie de miséricorde, « il faut misère pour avoir coeur ». « Il faut en toute humilité, se connaissant bien, se savoir, se reconnaître faillible pour savoir pardonner. Et il faut avoir connu la souffrance physique pour compatir à celle des autres, y être attentif de toutes les manières qui viennent du cœur, dans un profond élan de commisération ». Une question toutefois me préoccupe. Il m’est assez facile de pardonner si l’offenseur exprime des regrets et répare si possible le préjudice qu’il a causé, mais dans le cas contraire s’il n’y a pas regret du coupable, pire, s’il persiste dans son intention de me nuire ? Pardonner serait alors la perfection de l’amour ; la véritable miséricorde. Celle de Jésus sur la croix. Le coupable n’a à s’humilier que devant Dieu, car lui seul est parfait. Vous pardonnerez parce que vous êtes plus libre et plus aimant que votre ennemi. Il faut choisir son camp. Etre de ceux qui aiment, ou de ceux qui haïssent, même selon les critères de la justice ordinaire.

Quoi qu’il en soit, il est plus facile d’accepter le pardon que de la donner. Et surtout de faire acte de coresponsabilité collective. Si le traité de Versailles, en 1919, avait été miséricordieux au lieu d’exiger une implacable, une impossible justice, Hitler ne serait pas arrivé au pouvoir dans une Allemagne exsangue. Faute qui ne fut pas reproduite par les Alliés en 1945, d’où réconciliation. « Là où le péché abonde, la grâce surabonde » disait Saint Paul.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer le site de Francesca https ://prendresoindenosenfantsquantiques.wordpress.com/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :