La discipline avec nos enfants 

 

A employer avec parcimonie. Définissez clairement vos limites. Assurez-vous que les règles au sein de votre famille correspondent à notre époque, qu’elles ne sont pas forcément celles auxquelles vus étiez sujet étant enfant vous-même. Les temps changent. Soyez donc certain que vous avez en main tous les faits avant d’opposer un non systématique à une chose devenue aujourd’hui parfaitement acceptable dans notre société et pour la plupart des autres parents.

Les limites que vous imposez et les attentes concernant les repas, la télévision, les couvre-feux, les ordinateurs, les jeux, les vêtements passeront mieux si vous en discutez en tête à tête avec vos enfants. Encore une fois, marchandez avec eux, car cela peut donner des résultats, et faites-leur comprendre que vos exigences sont raisonnables et que vous faites de votre mieux pour qu’elles soient acceptables pour tous. Ne vous contentez pas d’imposer des règlements – discutez-en !

enfants des rues

Pour finir, rappelez-vous : vous seul demeurez le parent. Donc, s’il vous faut prendre une décision que n’apprécient pas vos rejetons, expliquez-leur la raison qui vous y a poussé, puis tenez-vous-en à cela. Après tout, les adultes doivent aussi transiger avec ce type de situation toute leur vie ; souvenez-vous de la manière dont les choses se sont passées au travail, si vous avez déjà été rétrogradé, critiqué ou congédié. Jusqu’à un certain point, vos enfants ressentent le même sentiment quand ils échouent après des négociations ou n’obtienne pas ce qu’ils veulent. Respectez leurs sentiments et assaisonnez la discipline et les règlements d’un peu d’amour.

En bref, il n’est pas facile de grandir, mais le fait d’avoir des parents aimants, compréhensifs et justes ramènera toujours la raison et la logique dans tout échange, toute dispute ou discussion. Autrefois, la discipline procédait par des « Tu obéis, ou tu le regretteras » ou alors « Tu le fais parce que je le dis ». Aujourd’hui, c’est « Fais-le parce que tu appartiens à une famille où nous travaillons ensemble » ou alors « Fais-le au nom de notre respect mutuel »…

Le monde repose sur des règles établies par la majorité et sur les droits des minorités. Il vous faudra peut-être faire valoir comment une nation entière a été capable de vivre en harmonie pendant 225 ans, ainsi que la beauté d’un système social où chacun n’obtient pas toujours ce qu’il désire. Vous représentez la majorité, et vos enfants, les minorités. Vous gouvernez peut-être, mais ils ont aussi leurs droits.

Et surtout, entretenez un contact physique avec vos enfants. Eh oui, même avec les adolescents ! Cette façon de faire leur permet de revenir dans leur corps. Pères, ayez des contacts physiques quand ils sont petits ; ainsi, ils ne vous repousseront pas d’emblée une fois grands. Même les garçons accepteront que vous les preniez dans vos bras. Si vous ne l’avez jamais fait auparavant, alors commencez maintenant. Laissez-les vous repousser les quelques premières fois et persistez. Tôt ou tard, votre toucher sera bienvenu. Et ils pourront même vous le rendre un jour.

Elever des enfants est peut-être la plus grande épreuve imposée à un être humain, mais elle recèle également les plus inestimables récompenses. Nombreux sont les chemins et leurs issues, les anecdotes et les réactions qui s’ensuivent. Les choses ne vont pas toujours comme nous le souhaitons, mais devant ce défi colossal, interrogez-vous : Comment vais-je m’y prendre ? Avec une bonne dose d’amour, de compassion, de logique, ou alors par la dissension et le ressentiment ? Le choix vous appartient !

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer le site :  https://prendresoindenosenfantsquantiques.wordpress.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :